You are here:
20 avril 2018 / article

Sociétés d’investissement privé: quels investissements favoriser suite à la réforme de la fiscalité des sociétés ?

La réforme de la fiscalité des sociétés correspondait aux conditions d’exonération de gains sur les capitaux des actions, les conditions du régime d’exonération de participation s’appliquant aux dividendes. Ceci implique qu’une exigence de participation minimale est ajoutée au régime d’exonération existant (valeur d’acquisition d’au moins 10 % ou 2 500 000 euros) Cette mesure affecte particulièrement les sociétés investissant sur des titres listés puisqu’elles n’atteindront pas souvent les seuils susmentionnés.

Private investment companies : which investments to favor following the corporate income tax reform?

Cet article est disponible en anglais.



Cayman half above and half in water

La taxe Caïman: to trust or not to trust

Caïman (ˈkeɪ mən) n. – l’un des nombreux crocodiliens tropicaux américains du genre Caiman et des espèces apparentées Taxe - : un type d'impôt, en particulier... en savoir plus
The end of tax-free gifts made before foreign notaries?

La fin des donations devant notaire à l’étranger ?

En Belgique, les droits de donation ne sont en principe pas dus sur une donation de biens mobiliers passée devant notaire à l’étranger. Il est dès lors courant,... en savoir plus

Considérations juridiques pour les entreprises lors de la malheureuse épidémie de coronavirus

Comme le coronavirus (COVID-19) se répand de plus en plus, la priorité des entreprises est, bien sûr, la sécurité de leurs employés et de la société en général.... en savoir plus